Bujumbura, Burundi, 07 Mars 2014: La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL ) , se joint au reste du monde pour commémorer la Journée Internationale de la Femme le 8 Mars 2014.

En sa qualité de facilitateur dans la mise en œuvre du Pacte sur la Paix, la Sécurité, la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs, le Secrétariat de la CIRGL ne ménage aucun  effort pour faire progresser l'autonomisation des femmes dans la région en s’assurant de la mise en œuvre des instruments juridiques régionaux relatifs à leurs droits.

La célébration de cette année intervient  alors qu’un grand pas a été fait par la CIRGL vers la mise en œuvre de la Déclaration des Chefs  d’Etat et de gouvernement de la CIRGL  de Kampala , en Ouganda en 2011 sur la prévention de s Violences sexuelles et basées sur le genre ( VSBG) afin d'éradiquer ce crime qui est l'une des pires négations des droits des femmes dans la région .

Conformément à la décision dudit Sommet, la CIRGL a récemment lancé un Centre régional de formation à Kampala, qui va former et sensibiliser les magistrats, les unités de police, des travailleurs sociaux, des médecins et d'autres catégories de personnes qui s'occupent des affaires de violence sexuelle dans la Région des Grands Lacs sur la façon d'effectuer rapidement et efficacement leur mission. Ces activités contribueront à réduire les cas de violence sexuelle et basées sur le genre  et  ainsi mettre fin à l'impunité  pour les auteurs de ce crime.

En outre, en collaboration avec le ministère de la justice du Burundi, la CIRGL a déjà entamé le processus d'accélérer la poursuite des cas de violences sexuelles et basées sur le genre  et la Tanzanie, qui est également un autre pays pilote est bien avancé sur ce chemin . En Juillet de cette année, les chefs de la justice, les ministres en charge du genre et ceux de la justice dans la région des Grands Lacs se réuniront pour partager les expériences sur les sessions spéciales, y compris  celles des pays pilotes. Les cas réussis dans ces pays seront dupliqués dans les États membres restants pour  rendre justice aux victimes.

La journée Internationale de la Femme est célébrée  cette année également au  moment où une étape importante a été franchie par la CIRGL dans la lutte contre les forces négatives en RDC où elles sont accusées de perpétrer de graves violations contre  les droits des femmes. La CIRGL veillera à ce que les femmes participent dans la mise en œuvre de la déclaration signée par le gouvernement de la RDC et le M23 ​​en Décembre 2013  pour mettre fin à la guerre.

La CIRGL lance un appel au calme en République Centrafricaine et au Soudan du Sud qui où sévit encore la  guerre pour que la paix revienne dans ces pays pour le bien –être des femmes et des enfants qui sont les plus affectées par  les conflits et réaffirme son engagement à continuer à  soutenir l'IGAD et la CEEAC dans leurs efforts pour rétablir la paix dans ces pays.

La CIRGL réitère son engagement pour  une plus grande implication des femmes dans le processus de paix , dans la gouvernance et dans les actions de développement dans la région .

Soucieuse de promouvoir l'autonomisation des femmes, la CIRGL a également facilité la planification stratégique pour le Forum régional des femmes qui a maintenant élaboré son plan stratégique 2014-2016 en vue de mobiliser des ressources destinées à renforcer les capacités économiques, sociales et politiques des femmes dans  la Région des Grands Lacs .

La CIRGL souhaite bonne fête aux femmes de la région des Grands Lacs et aux femmes du monde entier, qui depuis 1975 n’ont cessé de lutter  pour le respect de leurs droits, ceux de  leurs mères, de leurs  filles et de leurs sœurs.